Emeraude

Emeraude

Les plus réputées viennent de Colombie, Les mines de Chivor, Coscuez, Muzo ont produit les plus belles émeraudes de la planète.
Actuellement le Brésil et la Zambie fournissent la majorité des pierres du marché mais qualité plus commerciale.
Il y a également des gisements au Pakistan, en Afghanistan, en Inde et en Russie.

Famille : Béryls

Couleur : Différentes nuances de vert sont possibles en fonction des gisements.Il peut y avoir des verts très clairs, presque jaune, jusqu’à des verts très foncés presque noir.
La belle couleur se trouve au milieu. La différence entre un béryl vert et une emeraude (qui fait partie de la famille des béryls), c’est que le vert de l’émeraude est dû au chrome à la différence des autres béryls verts colorés par le fer. Attention aux fausses appellations.

Attention : Amis sertisseurs, attention fragile !!

Nombreux synthétiques et imitations sur le marché…
(emeraude synthétique, verre, doublet).

Confusion possible avec certaines pierres naturelles: jade, Péridot, Béryl vert…

Histoire

Emeraude vient du mot “Esmeraude” provenant du Grec “Smaragdos”
qui signifie : ” pierre précieuse verte”. Elle appartient à la famille des Béryls, mais elle est la plus noble de cette famille.

Caractéristiques

Famille : Béryl
Composition : Al2 B3 [Si6 O18] Couleur : Vert profond à vert pâle
Propriétés physiques
Cassure : Légèrement conchoïdale, inégale, friable
Propriétés optiques
Indice de réfraction : 1,571 – 1,597
Biréfringence : -0,05 à -0,07
Densité : 2,68 – 2,78
Dureté : 7,5 – 8
Clivage : Nul
Dispersion : 0,014
Pléochroïsme : Net : vert, vert-bleu à vert-jaune
Luminescence : Nulle

Gisements, indices : Afghanistan, Afrique du Sud, Australie, Autriche, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Egypte, Espagne, Etats Unis Amérique, Inde, Italie, Nigéria, Madagascar, Mozambique, Norvège, Pakistan, Russie, Sibérie, Somalie, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe
Pierres ressemblantes : béryl aigue-marine verdâtre, jades, chrysoprase, péridot, tourmaline verte, apatite, tsavorite, grenat, démantoïde, grenat grossulaire, uvarovite.

Imitations : Verres verts, doublets et triplets, spinelle synthétique, émeraudes synthétiques

Cette pierre doit son nom au grec « smaragdos » (pierre verte) qui est devenu ultérieurement émeraude. C’est de loin la pierre la plus prisée de la famille des béryls. La transparence de la pierre est inégale et elle se manifeste dans les pierres de toute première qualité, son éclat est vitreux. Le chrome et le vanadium sont les substances colorantes de la pierre. Les émeraudes les plus prisées ont une couleur verte intense, l’émeraude vert pâle est de moindre qualité. Les inclusions spécifiques de l’émeraude sont appellées par les professionnels les « givres », et un groupement de givres forme le « jardin d’une émeraude ». Cette pierre est assez fragile au choc et elle est sensible aux produits chimiques (sauf l’acide fluorhydrique). La plus grosse émeraude est certainement celle du Duc de Devonshire à Londres, qui possède un prisme de 5 cm de diamètre sur 6 cm de hauteur, pesant 1 384 carats et qui provient de Colombie.

Emeraudes Trapiche

Origine : L’unique gisement connu est à Muzo en Colombie.
Couleur : La couleur est importante mais la disposition parfaite des cloisons, pour en faire une Emeraude Trapiche, est primordiale.

Histoire

L’Emeraude cristallise sous la forme d’un prisme long de section héxagonale.
On distingue au centre un cristal parfaitement héxagonal, et autour 6 cristaux, qui sont venus se lier à lui, grâce à un ciment semi-cristallin composé de métaux de couleur sombre, généralement des fluo-carbonates.

Caractéristiques

Indice de réfraction 1.570 à 1.599
Dureté 7.5.    Densité 2.69 à 2.80
Biréfringence 5 à 9