Fluorite

Fluorite

Pure, la fluorite est incolore, mais des accidents de cristallisation la rendent souvent verte, parfois mauve clair à violet foncé, rose ou rouge. Elle n’est guère utilisée en bijouterie du fait de sa faible dureté et de ses clivages. La fluorite est abondante sur le globe et on la rencontre dans de nombreuses formations géologiques. La Smithsonian Institution à Washington expose une fluorite jaune de 354 carats, une bleue de 85 carats de l’Illinois (USA) et une rose de 13 carats de Suisse.

Origine

Chine, Méxique, Afrique du sud, Angleterre, Maroc et surtout en France ou de nombreux gisements existent en Aveyron, Midi pyrénées, Haute Savoie, Auvergne,

Couleur

La fluorite intéresse beaucoup les collectionneurs car elle a une palette de couleur exceptionnelle : Vert, jaune, violet, rose, rouge, bleue…
Attention
Pierre fragile qui a un clivage facile…

Historique

La fluorine est connue depuis l’antiquité, c’est la description de Georgius Agricola en 1529 qui fait référence.
Le terme « fluorite » est du naturaliste Napione.
Son nom vient du latin fluere qui veut dire fondant (qui coule).
La fluorine est une espèce minérale composée de fluorure de calcium

Caractéristiques

 

Composition : CaF2 Fluorure de calcium
Couleur : Incolore, verte, parfois orange, bleue, mauve claire à violet foncé, rose, rouge
Propriétés physiques
Densité : 3 – 3,5
Indice de réfraction : 1,434
Biréfringence : Nulle
Dispersion : 0,007
Pléochroïsme : Nul
Clivage : Parfait
Cassure : Conchoïdale, fragile
Propriétés optiques
Luminescence : Généralement forte, bleu-violet
Gisements, indices : Afghanistan, Allemagne, Australie, Canada, Chine, Espagne, Etats Unis Amérique, France, Italie, Norvège, Royaume-Uni, Suisse

Pierres ressemblantes : améthyste, émeraude,

Imitations : Verres