Pierre de lune

Pierre de lune

Son nom est inspiré des reflets argentés ou bleutés qui rappellent la clarté de la lune, causés par la structure lamellaire de la gemme. Elle est sensible aux chocs. Son éclat est doux.

Caractéristiques

Famille : Feldspath (variété d’orthose)
Composition : KAISi3O8 Silicate double d’aluminium et potassium
Couleur : Incolore, jaune à jaune foncé, reflets bleutés
Propriétés physiques
Cassure : Irrégulière, conchoïdale
Propriétés optiques
Indice de réfraction : 1,520 – 1,525
Biréfringence : -0,025
Densité : 2,56 – 2,62
Dureté : 6 – 6,5
Clivage : Parfait
Dispersion : 0,012
Pléochroïsme : Nul
Luminescence : Faible : blauâtre, orangée

 

Gisements, indices : Australie, Brésil, Etats Unis Amérique, Inde, Madagascar, Myanmar, Norvège, Sri Lanka, Tanzanie

Pierres ressemblantes : améthyste chauffée, clacédoine, albite, labradorite,

Imitations : Spinelle synthétique incolore

Origine : La pierre de lune se trouve à Madagascar, en Inde, au Sri Lanka, en Tanzanie, ainsi que plus récemment en Birmanie (Myanmar). Actuellement l’Inde et la Tanzanie fournissent les plus belles pierres de lune.

Couleur : La pierre de lune peut être grise, orangée, blanche avec ou sans reflet. Elle peut même parfois être étoilée à 4 branches. Les couleurs laiteuses ou opaques sont les moins chères. Plus la pierre est transparente et dépourvue d’inclusions, plus le prix sera élevé mais il faut aussi un beau reflet bleuté.

Attention : Nombreuses imitations en verre ou matières synthétiques.
La pierre de Lune reste une pierre fragile, surtout dans les basses qualités où il y a beaucoup de fissures.